Hier soir, nous étions 4 à discuter au sujet de la règle de la balle dans un obstacle d'eau (piquets rouges); ou plutôt susceptible d'être dans un obstacle d'eau car parfois lorsque la balle est loin, lors d'une mise en jeu par exemple, il est difficile d'être catégorique.

Dans ce cas, le sujet de discorde reposait sur le droit ou non de mettre une balle provisoire; certes, la règle précise que si la balle est dans un obstacle d'eau latéral (piquets rouges), le joueur a 5 possibilités et parmi celles-ci, il peut rejouer une balle de l'endroit d'où il avait joué la balle d'origine , celle-ci devenant la balle définitive; mais y a-t-il des exceptions?

Comme on avait l'impression de tourner en rond, il fut décidé de poser la question à un arbitre.

Et voici sa réponse:

27-2a/2.2 Possibilité qu'une balle d'origine soit dans un obstacle d'eau n'excluant pas le jeu d'une balle provisoire
Question: Est-il vrai que, si la balle d'origine d'un joueur risque de venir reposer dans un obstacle d'eau, le joueur ne peut pas jouer une balle provisoire ?
Réponse: Non. Bien que la balle d'origine risque d'être dans un obstacle d'eau, le joueur est autorisé à jouer une balle provisoire si la balle d'origine risque aussi d'être perdue en dehors de l'obstacle d'eau ou d'être hors limites. Dans un tel cas, si la balle d'origine est retrouvée dans l'obstacle d'eau, la balle provisoire doit être abandonnée – voir Règle 27-2c. 
Vous ne le saviez pas ? Rassurez-vous , nous non plus; et pourtant , parmi les participants à cette discussion, il y avait des joueurs confirmés et expérimentés; mais , au golf, on peut en apprendre tous les jours; c'est parfois un peu déroutant, souvent compliqué, mais c'est l'une des caractéristiques de notre sport et on se doit de faire avec.
Allez, bon golf!